BAS-RHIN

GASPARATO Romano, Joseph, Otto, Marcel et Oreste

lundi 18 août 2008 par Marie

GASPARATO Romano, crépisseur (* Strasbourg, Bas-Rhin, 9.10.1924). Il effectue son RAD à Bamlach (Bade) à partir du 6.10.1943. Il habite Strasbourg au moment de son incorporation de force, le 22.02.1944, dans le 56e Division d’infanterie à Plaven. Il est ensuite incorporé dans la Wehrmacht à Leipzig et à Weisenfels. Il est engagé en Lituanie. Le 22.07.1944, il est hospitalisé à Modlin (Pologne) et rapatrié en Allemagne à l’hôpital de Frankenberg. Le 1.11.1944, il est de retour sur le front russe. Il est capturé le 22.01.1945 près de Poznan par l’Armée Rouge. Il est captif à Lodz et à Pulawy (Pologne de l’Est). Il est rapatrié par le train sanitaire (206) arrivé à Strasbourg le 26.09.1945.

Il sert dans l’Armée française 18.09.1950 au 23.09.1950 dans le 152e RI et du 28.08.1951 au 8.09.1951 dans le 1er RI avec le grade de caporal.

Avec Otto, Marcel et Joseph, ils étaient 4 frères incorporés de force. Romano est parti en premier et est rentré en dernier.

GASPARATO Joseph, tapissier-décorateur (* Strasbourg 18.8.1917 + Strasbourg 25.4.2002). Enrôlé de force comme Luftwaffenhelfer à Bas Berka (Allemagne). Il s’évade le 2.4.1945 à Weimar-Jena. Il est fait prisonnier par les Américains le 12.4.1945 à Bad Kreuznach. Transféré à Chalons-sur-Saône, il est rapatrié à Strasbourg le 6.6.1945.

GASPARATO Otto, crépisseur (* Strasbourg 22.11.1915). Il sert en 1939 dans l’Infanterie coloniale à Mont-de-Marsan. En octobre 1943, il est enrôlé de force dans la Wehrmacht (génie de l’infanterie). Engagé en Pologne, il est tué à Rabka (district de Cracovie) le 23.8.1944. Photo ci-contre.

* Fiche du Volksbund (communiquée par Claude Herold) :

  • Nachname : Gasparato
  • Vorname : Otto
  • Dienstgrad : Gefreiter
  • Geburtsdatum : 22.11.1915
  • Geburtsort : Straßburg
  • Todes-/Vermisstendatum : 23.08.1944
  • Todes-/Vermisstenort : Stamizig-Iser Felaz. m. 776
  • Otto Gasparato wurde noch nicht auf einen vom Volksbund errichteten Soldatenfriedhof überführt oder konnte im Rahmen unserer Umbettungsarbeiten nicht geborgen werden. Nach den uns vorliegenden Informationen befindet sich sein Grab derzeit noch an folgendem Ort : Rabka Zdroj - Polen

GASPARATO Marcel, carreleur (* Strasbourg 17.4.1913 + Strasbourg 5.4.1983). Incorporé de force dans la Wehrmacht (artillerie) à Magdebourg le 23.5.1944. Engagé en Pologne, il s’évade le 25.1.1945. Les Soviétiques l’internent à Kalinin (Russie). Parti sous l’uniforme allemand, il revient à Strasbourg sous l’uniforme russe.

GASPARATO Oreste (* Strasbourg 23.1.1922 + Strasbourg 12.5.1993). Interné au camp de Schirmeck en octobre ou novembre 1943, il y resta jusqu’à l’évacuation des prisonniers en novembre 1944, face à l’avancée des troupes alliées. Il est transféré dans différents camps de concentration situés sur le territoire allemand, le dernier étant celui de Neuengamme, près de Hambourg. De là, il a été embarqué, avec les autres détenus, sur un vieux chalutier qui devait être coulé en mer du Nord. Heureusement, le chalutier fut pris en charge par la Croix-Rouge suédoise qui le remorqua jusqu’à Malmö (sud de la Suède). Malade et affaibli, il resta plusieurs semaines à l’hôpital de Malmö. Rapatrié sur Paris par avion, puis sur Strasbourg en train en 1945.

Informations transmises par Michèle Gasparato et par son père Romano Gasparato.

Voir également LUTZ Germaine, épouse de Romano Gasparato.


Portfolio

Romano Gasparato Otto Gasparato Fremdenpass 1 Carte de Rapatrié Reichsarbeitsdienst Fremdenpass 2 Evacuation 1939 (1) Evacuation 1939 (2)
Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1705 / 1527150

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Portraits de Malgré-Nous   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 19