BERNAGE Georges (et allii), Le couloir de la Mort – Falaise-Argentan 1944

jeudi 3 janvier 2008 par Nicolas Mengus

Parmi les troupes allemandes ayant combattu en Normandie en 1944 se trouvaient des incorporés de force (ou « déportés militaires ») alsaciens et mosellans. Ils ont été des centaines à avoir vécu l’enfer dans la « Poche de Falaise » et dans ce trop célèbre « Couloir de la Mort » par lequel les Allemands se sauvèrent de l’encerclement.

Dans cet ouvrage, la parole est donnée à deux d’entre eux. Lucien Meyer (p.111) et Nicolas Fank (p. 140-141). Lucien Meyer, à bord d’un Schützenpanzerwagen tractant un canon, se retrouve face à des troupes polonaises. Il se laisse capturer le 19 août 1944. Il est finalement envoyé en Angleterre où il s’engage dans l’Armée française.
Nicolas Fank est incorporé de force en 1943 dans la 2e Panzer-Division qui stationne en Normandie. C’est à bord de son « Panther » qu’il parvient à s’échapper de la « Poche de Falaise ». Il s’évade ensuite.

Nicolas Mengus

Georges Bernage (et allii), Le couloir de la Mort – Falaise-Argentan 1944, Heimdal, Bayeux, 175 pages, 29,50 euros.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1631 / 1531253

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site À lire…   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 56