NORMANDIE-ALSACE

Daniel et Denise, des Alsaciens invités en Normandie au 72e anniversaire du Débarquement

Par Marie Goerg-Lieby - Photos France Vuillemey

mardi 7 juin 2016 par Nicolas Mengus

Un Alsacien de 90 ans, ancien incorporé de force à 18 ans dans les Waffen SS qui avait essayé de s’évader l’été 44 pour rejoindre les Américains et sa sœur, 92 ans, ancienne incorporée de force dans le RAD, ont participé dans la tribune officielle à la cérémonie qui a réuni à Port-an-Bessin lundi 6 juin de nombreuses personnalités ainsi que des vétérans de différents pays.

Daniel Fischer, un Mulhousien né à Colmar en 1926, est un homme courageux et fidèle. Fidèle pour la troisième année aux cérémonies en honneur du Débarquement du 6 Juin 1944 la Normandie. Et courageux car autant la présence d’une délégation de vétérans alsaciens au 70e anniversaire en 2014 avait été bien acceptée, autant un incident sérieux avec le descendant d’un vétéran français avait eu lieu l’année dernière à Saint-Aubin d’Arquenay. Mais il en fallait plus pour dissuader les amis normands, décidés d’effacer ce comportement odieux et d’oublier les mauvais souvenirs de la guerre. L’invitation a donc été renouvelé, également à René Gall, président de l’ADEIF du Bas-Rhin, malheureusement empêché suite à des soucis de santé.

Tribune d’honneur

Assis dans la tribune d’honneur, près d’autres anciens (canadiens, américains, anglais, français, polonais), Daniel Fischer et sa sœur Denise Queyroix, domiciliée à La Rochelle, ont participé aux cérémonies dans la tribune d’honneur, à Port-en-Bessin. C’est près de cette commune proche de Bayeux que le 6 juin 1944, les troupes marines britanniques débarquent sur la plage de la presqu’île du Cotentin, nom de code Gold. Lundi 6 juin 2016, Daniel et Denise ont écouté les discours officiels, entendu les hymnes et assisté au départ du défilé militaire. Lors du cocktail, en présence de Mme Clotilde Walter, secrétaire d’Etat à la formation professionnelle et à l’apprentissage, élue normande, de M ; Jean-Marc Lefranc, président du Comité du Débarquement, de nombreux ambassadeurs et attachés militaires, les Alsaciens ont évoqué les souffrances des Alsaciens-Mosellans soumis à l’incorporation de force par les Allemands durant la Deuxième guerre mondiale. Et comment de nombreux jeunes ayant un cœur français sous le joug nazi en fait d’immenses efforts pour rejoindre le camp ami.. Les Normands, attachés à faire comprendre les années noires de l’annexion de fait de l’Alsace, ont promis de continuer à œuvrer pour que des Alsaciens soient officiellement invités en 2017 et au delà. Surtout pour les cérémonies de 2019, lors du 75e anniversaire du Débarquement.

Marie Goerg Lieby

Daniel et Denise Fischer aux places d’honneur en attendant les autres vétérans.

Daniel et Denise Fischer et leurs coordinateurs pour les cérémonies officielles en Normandie.

Amis Alsaciens et Normands devant les couleurs internationales.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 319 / 1528804

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 14