La place des Malgré-Nous dans les programmes d’histoire

Dossier constitué par Richard Klein

mardi 1er mars 2016 par Nicolas Mengus

lundi 16 février 2015

Patrick Hetzel a adressé un courrier à la Ministre de l’Education nationale afin de l’interpeller à ce sujet.

« Madame la Ministre, permettez-moi d’attirer votre attention sur la place faite à l’histoire de l’Alsace-Moselle dans les manuels scolaires en particulier sur la connaissance de la vie des « malgré-nous ». En effet, le passé de ces deux territoires, qui ont subi l’annexion et l’occupation allemande entre 1939 et 1945, ne figurent que très peu dans les programmes scolaires. Ce manque historique et éducatif fait que nos jeunes générations ne connaîtront jamais les conditions particulières de traitement des populations de ces régions. Nos compatriotes ont dû subir les déplacements, les politiques de germanisation et de nazification, les expulsions, les déportations, l’enrôlement de force dans l’armée allemande... La population d’Alsace-Moselle a rejeté dans sa grande majorité la présence allemande. Des mouvements de résistance se sont développés comme ailleurs sur le territoire français. Ces aspects mériteraient d’être intégrés et illustrés dans nos programmes scolaires. Si tous les jeunes scolaires apprennent l’histoire de la guerre d’Algérie, il n’en est pas de même avec l’histoire d’Alsace-Moselle. Des associations d’anciens combattants ont déposé à plusieurs reprises une motion qui, à ce jour, a été accueillie favorablement par le ministère de la Défense puis le ministère de l’Education Nationale. L’accord du Conseil Supérieur des programmes (CSP) est nécessaire. Lors d’une réponse à une question écrite d’un parlementaire (QE n° 54041), vous avez rappelé que le thème « Bilan et mémoires de la Seconde Guerre mondiale » inscrit au programme de la classe terminale des séries générales des lycées permet ainsi une lecture historique des différentes mémoires nées, en France, de cette période, en intégrant les développements d’une historiographie plus soucieuse aujourd’hui qu’hier de se pencher sur ce que l’on a pu appeler les « oubliés de l’histoire ». Toutefois, après vous indiquez que, suivant la Charte des programmes rendue publique par le CSP, « les programmes fixent une norme nationale, définissent de façon synthétique un projet d’enseignement et, n’ayant pas à entrer dans le détail de la mise en œuvre, laissent ouvert un champ pour des documents plus spécialisés, destinés à aider les enseignants dans l’exercice quotidien de leur profession ».

Je voudrais savoir quelles mesures vous comptez prendre afin que les « oubliés de l’histoire », dont font partie les « malgré-nous », puissent être inclus dans les prochains programmes scolaires. »

Source : http://www.patrick-hetzel.fr/actualites/education-formation-culture/la-place-des-malgre-nous-dans-les-programmes-d-histoire.html


titre documents joints

Place des Malgré-nous dans les manuels scolaires, réponse

1er mars 2016
info document : PDF
136.4 ko

forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 221 / 1527227

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 37