Moselle

PFEFFERKORN Edgar

Dossier constitué par Jean-Marie Eschenbrenner

jeudi 9 juillet 2015 par Nicolas Mengus

Mon oncle, Edgar Pfefferkorn (* Montbronn, Moselle, 6 février 1924 + près de Lintz, Allemagne, 10 février 1945 selon la mention marginale du livret de famille), figure dans la liste des non rentrés de Montbronn. D’après un camarade rencontré par son père après guerre, il aurait été blessé ou tué d’un éclat d’obus dans le front entre Thorn et Bromberg lors de l’avancée des troupes russes.

La fiche du Volksbund, publiée sur ce site www.malgrés-nous.eu/spip.php ?article1533 (article consacré aux non-rentrés de Montbronn) indique :

  • Nachname : Pfefferkorn
  • Vorname : Edgar
  • Dienstgrad :
  • Geburtsdatum : 06.02.1924
  • Geburtsort :
  • Todes-/Vermisstendatum : 01.01.1945
  • Todes-/Vermisstenort : Thorn

Sur ce même document on trouve la Feldpostnummer 42739 et qu’il se trouvait le 04.01.1945 entre Thorn et Bromberg : Festungs-Pak-Kompanie 8 / V.

Ma mère est la sœur d’Edgar. Elle se souvient qu’il a été incorporé de force pour avoir refusé de faire le salut hitlérien devant le maire allemand du village. Avant sa mort, mon grand-père a brûlé tous les documents relatifs à la disparition de son fils. En particulier une lettre du camarade allemand de mon oncle qui contenait beaucoup de détails sur sa disparition. Mon oncle était rentré chez ses parents quelques semaines avant le Débarquement en fausse permission pour ravitailler ses supérieurs en lard et eau de vie ! Son père l’avait conjuré de ne pas repartir au front, mais il a refusé à cause des terribles conséquences encourues par sa famille.

Grâce au dossier du BAVCC de Caen, il a été établi que :

  • Il faisait partie du Gren. Rgt. 81 / 74. Inf. Div. - FPN 42739.
  • Il était rentré chez lui le 02.06.1944, quelques jours avant le débarquement.
  • Les dernières nouvelles de lui reçues par sa famille datent de novembre 1944.
  • D’août 1944 au 31.01.1945, il était stationné entre Thorn et Bromberg (Prusse orientale).
  • Début février 1945, son régiment se trouvait près de Linz. Il était avec son camarade Hubert Nievelstein, d’Aachen, témoin de sa mort.
  • Il est mort d’un éclat de grenade dans la tête au lieudit la Tuchler Heide, près de Linz, le 10.02.1945. Son camarade a dû battre en retraite suite à l’avancée des Russes, après lui avoir enlevé son livret militaire et sa montre, qu’il a remis à son supérieur.
  • On ignore toujours où il a éventuellement été enterré.
  • Il est déclaré mort pour la France (1952).


Ci-dessus : Edgar Pfefferkorn en uniforme du RAD.

* Fiche du DRK transmise par Claude Herold :


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 369 / 1532678

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Portraits de Malgré-Nous   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 27