Association des Pupilles de la Nation, Orphelins de Guerre d’Alsace

ASSEMBLEE GENERALE DE L’APOGA

Texte transmis par le président Claude Jochem

mardi 14 avril 2015 par Nicolas Mengus

L’Association des Pupilles de la Nation, Orphelins de Guerre « APOGA » s’est réunie en assemblée générale ce jeudi 02 avril 2015 dans la salle de l’Espace Les Tisserands à Chatenois.

Le Président Claude JOCHEM a accueilli la cinquantaine de personnes, en présence du Maire de la Ville M. Jean Luc ADONETH et Mr. Claude HEROLD, membre de l’APOGA, spécialisé dans la recherche de personnes, incorporés de force, disparues.

Après le mot de bienvenue, il a fait observer un instant recueillement en mémoire de nos pères victimes de la guerre et de nos membres orphelins disparus en cours d’année, il a fait adopter le compte-rendu de la dernière AG, lu par le secrétaire M. Pierre RISACHER.

M. ADONETH a remercié le président d’APOGA pour l’invitation et remercie l’association d’avoir choisi sa ville pour la tenue de son assemblée générale.
Il relate le coté historique et économique de sa ville, précisant que Chatenois était par le passé une place forte de l’industrie textile et se situe dans le beau vignoble alsacien.
Il rappela la commémoration du 70 ème anniversaire de la libération, le 1er décembre 2014.

Dans son rapport moral, M. JOCHEM a rappelé les décrets de 2000 et 2004, qui ont créés cette inégalité vis-à-vis d’une certaine catégorie d’orphelins, qui tout en état reconnus Pupilles de la Nation, sont exclus de la reconnaissance de l’Etat. Il a demandé que cette injustice soit réparée le plus rapidement possible
Il compte sur nos élus pour l’aider dans son combat.

Dans son rapport d’activité, il parle de sa participation à de nombreuses cérémonies de commémorations, à différentes réunions, soit en organisateur ou en tant qu’invité. Il relate sa rencontre avec M. TODESCHINI, Secrétaire d’Etat des Anciens Combattants, lors de sa venue à Strasbourg.
Il a fait adopter certaines nouveautés, notamment au sujet du remboursement des frais de déplacement, ainsi qu’une convention élaborée en compagnie des fils de Tués du Haut-Rhin.

Le bilan financier est présenté par Madame Monique RISACHER, trésorière sortante, il en ressort que si les possibilités financières de l’APOGA se réduisent d’année en année, les comptes sont positifs, comme le précisent les réviseurs aux comptes en donnant quitus à la trésorière et au comité.

Les statuts obligent un tiers du comité de l’association à être démissionnaire, tout en étant rééligible, cette obligation fut respectée et le tiers sortant fut réélu.
Un échange fructueux s’est établi entre les responsables et les membres à l’occasion des questions diverses, et l’assemblée générale s’est terminée par le verre de l’amitié.
Le président JOCHEM rappela encore une fois notre combat et demande qu’ensemble nous poursuivions la lutte.

Claude JOCHEM
Président


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 666 / 1534399

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 22