Bas-Rhin

TRABAND Robert

lundi 26 novembre 2012 par Nicolas Mengus

Incorporé de force dans la Wehrmacht le 9 novembre 1944, mon père TRABAND Robert, François, Théodore, né le 15 décembre 1911 à Morschwiller-le-Bas (Bas-Rhin), a été déclaré officiellement décédé le 8 mars 1945 à KOLBERG durant la terrible bataille opposant les Allemands aux Polonais et aux Soviétiques du 4 mars au 18 mars 1945 pour la prise de la ville transformée en forteresse militaire par les Allemands.

La dernière adresse de mon père était : Flieger TRABAND Robert Fliegerhorstkommandantur A( 0 ) 3/III - KOLBERG Fliegerhorstkompanie.

M. STEINMETZ Joseph, rédacteur comme mon père à la Mairie de Haguenau avant leur incorporation de force, a déclaré l’avoir vu pour la dernière fois au soir du 8 mars 1945 alors qu’il était en position dans une tranchée au cimetière de la Körlinerstrasse à Kolberg et ne l’avoir plus jamais revu.

Etant à la recherche de la sépulture de mon père, j’aimerais savoir s’il y a des tombes de militaires allemands dans le secteur et s’il existe une liste des Malgré-Nous alsaciens qui y sont enterrés.

La Conférence de Potsdam a donné la ville à la Pologne. Située en Poméranie Occidentale sur la côte de la Mer Baltique à l’embouchure de la Parseta, son nom polonais est KOLOBRZEG.

Le BAVCC n’est pas très riche. il y a simplement un bulletin de recherche avec un tampon courrier arrivée daté du 2 septembre 1945 précisant son grade : Flieger - son unité : Flg. Ersatz Bataillon VII à Draisheim et sa dernière adresse militaire : Fliegehorstkommandantur A ( 0 ) 3/III Fliegerhorstkompagnie Kolberg.

La seule information nouvelle figure dans un questionnaire à l’intitulé du Ministère de la Population Secrétariat Général des Prisonniers, Déportés, Réfugiés Direction Départementale du Bas-Rhin daté du 2 juillet 1946 où il est écrit :

« Un autre raparié l’a vu dans un camp de prisonniers en passant à Sosnowitz (Sosnowiec) en Haute-Silésie près de Cracovie (Pologne) » mais un courrier du 28 juillet 1947 émanant de la mairie de cette ville indique qu’il n’a pu établir le lieu de séjour de mon père tout en précisant qu’en 1945 se trouvait à SOSNOWIEC un camp de rapatriables étrangers malades, mais que mon père ne figurait pas dans la liste.

"Robert TRABAND, né le 15 décembre 1911 à Morschwiller (Bas-Rhin) et père de trois enfants en bas âge, n’a été incorporé de force que tardivement le 9 novembre 1944, pour ne plus revenir.

Il est parti pour le front de l’Est et s’est retrouvé sur la côte de la Mer Baltique à Kolberg en Poméranie occidentale affecté à la Luftwaffe dans une « Fliegerhorstkompanie ».

Du 4 mars au 18 mars 1945, la ville, transformée en forteresse militaire par les Allemands, a été le lieu d’une terrible bataille opposant la Wehrmacht aux armées russes et polonaises qui l’encerclèrent progressivement. C’est là que mon père a été officiellement porté disparu le 8 mars 1945.

Merci d’avance pour tout renseignement.

Georges Traband


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 380 / 1534399

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Avis de recherche  Suivre la vie du site Liste des avis de recherche   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 20