Edition de documents

Lettres de Malgré-Nous : émotion pour la présentation d’un livre à la Maison de la Région

par Marie Goerg-Lieby

mardi 20 novembre 2012 par Nicolas Mengus

Pourquoi avoir attendu 70 ans pour qu’enfin paraisse un ouvrage, réunissant 120 lettres de Malgré-nous, autant d’appels sur papier venant de Russie, de Pologne, d’Allemagne ou d’ailleurs ? Le résultat en tout cas est convaincant, grâce aux efforts conjugués d’historiens, d’élus, de traducteurs bénévoles, d’un éditeur, de la fondation Passion Alsace et... des nombreuses familles ayant confié les lettres d’un fils, d’un mari ou d’un frère, parfois revenu, parfois disparu ou mort au front.

Dans un milieu, l’Alsace des incorporés de force, où l’harmonie n’a pas toujours régné, c’est au contraire en bonne intelligence que les uns et les autres ont travaillé pour que ce projet aboutisse en cette année de commmémoration des décrets instituant l’odieuse incorporation de force de 100 000 Alsaciens et 30 000 Mosellans. Lundi matin, dans l’amphithéâtre de la Maison de la Région plein comme un œuf, Philippe Richert a rappelé à quel point la région Alsace était attachée à une politique mémorielle, afin que les drames qu’elle a traversés soient mieux connus et enfin compris. « 70 ans après la décision du Gauleiter Wagner, on se rend compte à quel point la mémoire collective des Alsaciens-Mosellans a été marquée. Beaucoup d’incorporés de force ont souffert, beaucoup sont morts et il y a eu des victimes collatérales, les femmes, les enfants, les orphelins... Peu d’incorporés de force ont parlé et leurs lettres, quand elles ont été gardées, ont été confinées dans la sphère familiale. Avec ce livre, nous aurons plus de facilités pour parler de ces destins ». D’autant que l’ouvrage est aussi beau que documenté, avec son étrange photo-montage de couverture. Les lettres sont accompagnées de photos des Malgré-nous (et de trois Malgré-elles aussi), de précisions biographiques et géographiques sur les parcours durant la guerre. Les historiens (André Hugel, Nicolas Mengus, Alfred Wahl, Jean-Laurent Vonau, Alphonse Troestler, Marcel Spisser) ont eu la difficile tâche de sélectionner parmi les 5000 envois remis par les familles. Ils ont retenu les lettres les plus diversifiées possibles, par le type d’armée (de terre, de mer et d’air) et la région d’Europe d’où la lettre était partie. Leurs commentaires mettent en perspective les textes où l’affectif se mêle au sentiment d’injustice et de sombre fatalité. Le comédien François Schaeffer a lu trois lettres de Malgré-nous, deux étant celles de jeunes Alsaciens écrites avant leurs morts dramatiques...De la sorte, l’histoire de la Seconde Guerre mondiale est abordée par le biais de l’humain, broyé dans la machine totalitariste.

Grâce à la Société d’Histoire de la Poste et de France Telecom en Alsace

Au départ, l’idée, comme souvent, a surgi du monde associatif. Jacques Perrier, président de la Société d’histoire de la Poste et de France Telecom n’a pas caché qu’au niveau national, il avait eu à vaincre des réticences...balayées avec la parution du livre. En effet, ces lettres de Malgré-nous, « une documentation historique considérable » ne sont pas à ranger dans le rayon provincial mais appartiennent à l’histoire de la France. En voudra-t-elle ? André Hugel l’a clairement dit ; « Nous espérons que notre travail arrivera à passer la ligne bleue des Vosges. Si je me suis battu, c’est pour que nos frère de la France de l’Intérieur comprennent ce qui nous est arrivé. Quand on n’a pas connu la dictature, on ne peut pas en parler !  ». Francis Hirn, directeur général des Dernières Nouvelles d’Alsace, a dit sa « fierté » de ce que la Nuée Bleue, qui a déjà publié nombre d’ouvrages sur l’incorporation de force, ait soutenu ce livre : « Il a une place originale dans notre série car les auteurs qui ont tenu la plume sont des Malgré-nous alors que souvent, les livres sur le sujet ont été écrits par d’autres. » Sa conviction est que « Ce livre fera date, c’est un évènement ». Régional ou national, suspense...En tout cas, si cet ouvrage exemplaire ne suffit pas à convaincre, il y a encore des milliers de lettres, susceptibles de paraître dans un 2e ou 3e volume.

Lettres de Malgré-nous, édité en partenariat avec la Fondation de la poste et la Région Alsace, éditions de la Nuée Bleue, 276 pages, plus de 400 photographies, illustrations et cartes, 25 euros

Marie Goerg-Lieby


Portfolio

Article paru dans les DNA du 20.11.2012NA

titre documents joints

Union Internationale des Alsaciens - décembre 2012

11 décembre 2012
info document : PDF
203.9 ko

L’Alsace 25.11.12

3 décembre 2012
info document : PDF
301.8 ko

DNA Colmar 22.11.2012

3 décembre 2012
info document : PDF
222.7 ko

DNA 2.12.12

3 décembre 2012
info document : PDF
241.7 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1081 / 1534406

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 15