Robert Hébras condamné à Colmar

Oradour-sur-Glane et les « Malgré-Nous » : Les présidents des ADEIF d’Alsace réagissent

lundi 12 novembre 2012 par Nicolas Mengus

  • AFP le 14.9.2012 à 11.36 : Un survivant d’Oradour condamné en appel pour des propos sur les « Malgré-nous »
  • AFP le 20.09.2012 à 22.15 : Robert Hebras, un des deux survivants du massacre d’Oradour-sur-Glane en 1944, a été décoré jeudi d’une des plus hautes distinctions d’Allemagne, mais a dit vivre « très mal » sa récente condamnation pour des propos sur les « Malgré-Nous », contre laquelle un pourvoi en cassation s’organise.

- Les présidents des ADEIF d’Alsace réagissent :

COMMUNIQUE DE PRESSE

Devant le déferlement médiatique suite au verdict rendu le 14 septembre 2012 par la Cour d’Appel de Colmar au sujet d’un extrait de l’ouvrage de Robert Hébras, Oradour-sur-Glane, le drame heure par heure - « Je porterais à croire que ces incorporés de force fussent tout simplement des volontaires » - le Collectif pour le Respect de la Vérité Historique concernant les « 13 » Incorporés de Force d’Oradour-sur-Glane et des « Malgré-Nous » en général tient à préciser que M. Hébras n’a pas été condamné en tant que témoin et victime de l’horrible tragédie d’Oradour-sur-Glane, mais parce qu’il a « outrepassé les limites de la liberté d’expression en mettant en doute, dans sa version d’origine, le caractère forcé et non volontaire de l’incorporation de force de jeunes Alsaciens dans les unités allemandes de Waffen SS, notamment ceux ayant participé ou assisté au crime de guerre commis le 10 juin 1944 ».

Il n’y a donc plus rien à démontrer, ni à justifier concernant le statut des incorporés de force.

Une émotion a été suscitée par cet arrêt de la Cour d’Appel de Colmar, mais la justice a une nouvelle fois tranché : on n’a plus le droit de nier aujourd’hui la réalité de l’incorporation de force, un crime de guerre jugé et reconnu comme tel par la Cour Internationale de Nuremberg en 1946 et à plusieurs reprises par la Justice française entre 1948 et 2012.

  • Général Jean-Paul Bailliard, président de l’ADEIF (Association des Déserteurs, Evadés et Incorporés de Force) du Bas-Rhin
  • Maître Yves Muller, président de l’ADEIF du Haut-Rhin

* Page Facebook : http://www.facebook.com/pages/Malgré-Nous-et-Incorporés-de-Force/222379017895550


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 349 / 1533483

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 20