Haut-Rhin

A la recherche de SCHOEN Henri

lundi 14 mai 2012 par Nicolas Mengus

Je suis à la recherche de tout renseignement sur mon oncle Henri Schoen né le 13.2.1925 à Burnhaupt-le-Haut (Haut-Rhin). Il est décédé le 8.8.44 en Lettonie (région de Gulbene) et appartenait à la 3e compagnie du Grenadier Regiment 176.

D’après le Kriegsgräberfürsorge, il serait décédé dans les environs de Gulbene (Schwanenburg). Ma mère m’a toujours parlé d’un lieu qui s’appellerait « Gut Otte » et cela est confirmé par le Kriegsgräberfürsorge (lettre de 1998) : ein « Gut Otto » ist als Grablageort in unserem Gräbernachweis erfasst, es liegt ca. 20km Nordöstlich von Gulbene. J’ai effectivement trouvé près de Gulbene (au NE, 19,6km) un lieu qui s’appelle Ottes.

Je cherche à savoir si d’autres incorporés de force ont fait partie de ce régiment et à retracer le parcours de cette compagnie dans les jours précédant et suivant la date présumée du décès de mon oncle, le 8 août 1944.

Merci pour tout renseignement

Christine Meyer

* Fiches - dont la seconde a été mise à jour - du Volksbund transmise par Claude Herold :

  • Heinrich Schoen wurde noch nicht auf einen vom Volksbund errichteten Soldatenfriedhof überführt.
  • Nach den uns vorliegenden Informationen befindet sich sein Grab derzeit noch an folgendem Ort : Gulbene - Lettland
  • Der Volksbund ist bemüht, auf der Grundlage von Kriegsgräberabkommen die Gräber der deutschen Soldaten zu finden und ihnen auf Dauer gesicherte Ruhestätten zu geben. Wir hoffen, in nicht allzu ferner Zukunft auch das Grab von Heinrich Schoen zu finden und die Gebeine auf einen Soldatenfriedhof überführen zu können.
  • Nachname : Schoen
  • Vorname : Heinrich
  • Dienstgrad : Grenadier
  • Geburtsdatum : 13.02.1925
  • Geburtsort : Oberburnhaupt
  • Todes-/Vermisstendatum : 08.08.1944
  • Todes-/Vermisstenort : b.Schwaneburg
  • Heinrich Schoen
  • Heinrich Schoen ruht auf der Kriegsgräberstätte in Riga Beberbeki.
  • Endgrablage : Block 5 Reihe 18 Grab 289
  • Name und die persönlichen Daten des Obengenannten sind auch im Gedenkbuch der Kriegsgräberstätte verzeichnet.
  • Nachname : Schoen
  • Vorname : Heinrich
  • Dienstgrad : Grenadier
  • Geburtsdatum : 13.02.1925
  • Geburtsort : Oberburnhaupt
  • Todes-/Vermisstendatum : 08.08.1944
  • Todes-/Vermisstenort : b.Schwaneburg

A la recherche de Henri Schoen

Cet avis de recherche (merci à Mr Mengus pour ses précieux conseils) pour mon oncle Schoen Henri, bien que n’ayant pas reçu de réponse directe, a été l’élément déclencheur d’un bel aboutissement.

Dans un premier temps, j’ai contacté un maximum d’organismes (le BAVCC en France ; le Volksbund, le Deutsche Dienstelle et la Croix-Rouge en Allemagne), j’ai posté des messages sur un forum allemand.
La réponse du BAVCC (contre une petite contribution aux frais) contenait des copies de documents tels que la lettre qui informait les parents du décès, les certificats de décès, les mentions « mort pour la France ».

Lors de mon voyage en Lettonie, longuement préparé à la maison, à l’aide de cartes actuelles et de cartes d’état-major trouvées sur internet, j’ai découvert l’endroit où Schoen Henri est décédé, ce fameux « Gut Otte » dont j’entendais parler depuis mon enfance.

Malheureusement à ce moment là, confiante dans les affirmations du Volksbund Deutsche Kriegsgräberfürsorge, je pensais que mon oncle n’avait pas de sépulture.

Début août, un courrier du Deutsche Dienststelle, me donnait la fiche Wast mais aussi m’informait que mon oncle avait une sépulture et que lors d’une exhumation, un crucifix avait été retrouvé sur lui.

Depuis la parution des articles dans le journal L’alsace et dans l’Ami Hebdo, quelques personnes ont pris contact avec moi.

Samedi dernier, grâce aux photographies prises au cimetière de Valka (lieu où est enterré Johann Meyer oncle de mon mari), j’ai pu retrouver, un des soldats recherché par sa famille.

Sans affirmer que toutes les recherches peuvent aboutir, je veux redonner un petit espoir à tous ceux qui liront ce message.
Il faut écrire et encore et encore, des lettres, des emails.
N’hésitez pas à insister.

Lors d’un prochain voyage en Lettonie, j’irai déposer des bouquets sur les tombes de quelques soldats enterrés à Riga Beberbecki. C’est une démarche que je vais faire volontiers en y mettant tout mon cœur et ma compassion.

N’hésitez pas à me contacter si je peux vous être utile dans vos recherches.

Christine Meyer
mcmeyer68@hotmail.fr

Vous trouvez aussi bien sûr ces organismes sur internet, mais voici leurs adresses postales :

  • Deutsches Rotes Kreuz
  • Generalsekretariat
  • Suchdienst-Standort München
  • Chiemgaustr. 109
  • 81549 München
  • Bureau des archives des victimes des conflits contemporains – Rue Neuve Bourg l’Abbé – B.P. 552 – 14037 CAEN Cedex
  • Deutsche Dienststelle (WASt)
  • Eichborndamm 179, 13403 Berlin Deutschland


Ci-dessus : Le cimetière de Riga-Beberbecki où repose Henri Schoen, mais aussi Prosper Erb et Jean Oehler. Lors de notre déplacement en 2012, pour chacun des bouquets déposés, nous avons, à l’aide de mon baladeur, fait résonner la Sonnerie aux Morts et la Marseillaise. Pour mon oncle, Henri Schoen, j’ai aussi lu quelques prières. Il repose dans cette immense clairière ! Muni du plan fourni par le Vollksbund, nous avons mesuré les distances et avons trouvé l’endroit, certes approximatif car les tombes sont placées en demi-cercle, où il a été enterré. (Photos Christine Meyer)



Ci-dessus : la tombe de Henri Schoen après les travaux du VDK de l’été 2013.


titre documents joints

L’Alsace - Guebwiller 25.8.2012

28 août 2012
info document : PDF
128.4 ko

Mots-clés

Les liens ci-dessous vous permettent d'afficher des articles associés aux mêmes mots-clés.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1500 / 1533483

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Documents  Suivre la vie du site Mémoire   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 22