Bas-Rhin

FOLZ Frédéric, Emile et le tout jeune Eugène : trois frères morts à la guerre

Chronique familiale composée par Jean Gottar, neveu d’Eugène Folz

mardi 13 septembre 2011 par Nicolas Mengus

La chronique familiale composée par Jean Gottar (en pièce jointe) permet de se rendre compte, au travers du vécu de la famille Folz, de la complexité de la situation en Alsace pendant la Seconde Guerre mondiale.

A gauche Frédéric, dit Fritz, né en 1917, engagé dans les Waffen SS et tué à Kiev en Russie en 1942. Au centre Emile né en 1926, incorporé de force, mort dans un bombardement en Normandie en 1944. A droite Eugène né en 1928, incorporé dans le Reichsarbeitsdienst deux jours avant la libération de Strasbourg, décédé suite à manque de soins près de Berlin en janvier 1945.

Je me souviens de ces trois photos qui se trouvaient dans un cadre oval que ma grand-mère regardait plusieurs fois par jour en disant « Meine Buwe, meine Buwe ! » ( Mes garçons, mes garçons ! ).

Extrait du témoignage de Maurice Freiss, compagnon d’Eugène

"La famille Folz, d’origine allemande, est arrivée à Mertzwiller en 1925, recrutée par les usines de Dietrich qui manquaient alors de main d’œuvre.

Le père est décédé à l’âge de 43 ans, quelques jours avant la naissance de son dernier fils, Eugène. Il laissait derrière lui une veuve et huit enfants. De quoi devait vivre cette famille ?

Eugène Folz, garçon calme et discrèt fut incorporé de force dans le « Reichsarbeitsdienst », deux jours avant la libération de Strasbourg ! Peu après Mertzwiller devenait un champ de bataille.

La classe 1928 comprenait une trentaine de garçons. Seuls 5 d’entre eux furent incorporés dont Eugène et moi-même. Comment avait été fait ce choix ?

Notre section se composait uniquement de jeunes Malgré-Nous originaires de la région. Nous étions les plus jeunes incorporés de force d’Alsace.

Vers la fin décembre, Eugène me monta son pied malade, plein de plaies purulentes. Son état de santé s’est aggravé et il est décédé le 23 janvier 1945.

De retour à Mertzwiller, j’ai apporté la triste nouvelle à sa mère éplorée qui avait perdu trois fils durant cette guerre !"

* Fiches du Volksbund transmises par Claude Herold :

  • Friedrich Wilhelm Folz wurde noch nicht auf einen vom Volksbund errichteten Soldatenfriedhof überführt.
  • Nach den uns vorliegenden Informationen befindet sich sein Grab derzeit noch an folgendem Ort : Stepanowka / Poltawa - Ukraine
  • Der Volksbund ist bemüht, auf der Grundlage von Kriegsgräberabkommen die Gräber der deutschen Soldaten zu finden und ihnen auf Dauer gesicherte Ruhestätten zu geben. Wir hoffen, in nicht allzu ferner Zukunft auch das Grab von Friedrich Wilhelm Folz zu finden und die Gebeine auf einen Soldatenfriedhof überführen zu können.
  • Nachname : Folz
  • Vorname : Friedrich Wilhelm
  • Dienstgrad : Sturmmann
  • Geburtsdatum : 17.08.1917
  • Geburtsort : Kaiserslautern
  • Todes-/Vermisstendatum : 02.03.1943
  • Todes-/Vermisstenort : 1 km n.o.Stepanowka
  • Eugen Folz ruht auf der Kriegsgräberstätte in Berlin-Rei.-Frohnau. Endgrablage : Block XIV Reihe 10 Grab 12
  • Nachname : Folz
  • Vorname : Eugen
  • Geburtsdatum : 08.10.1928
  • Todes-/Vermisstendatum : 23.01.1945
  • Todes-/Vermisstenort : nicht verzeichnet
  • Emile Folz n’est pas répertorié au Volksbund.

titre documents joints

Chronique de la famille Folz par Jean Gottar

13 septembre 2011
info document : PDF
690.6 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1451 / 1533227

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Portraits de Malgré-Nous   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 14