Bas-Rhin

ZIMMERMANN Paul, de Niederlauterbach

Texte établi par sa fille Marguerite Chatellenaz

mercredi 12 janvier 2011 par Nicolas Mengus

cultivateur (* Niederlauterbach, Bas-Rhin, 22.9.1922). Il effectue son RAD au sein de l’Abteilung 9/273 à LAHR/DINGLINGEN de novembre 1941 à février 1942 (photo ci-contre). En août 1942 , âgé de 19 ans, il est interné avec d’autres du village au camp de SCHIRMECK pendant 10 jours pour avoir refusé de s’engager dans la Wehrmacht. Mais la pression sur eux et les conditions de vie sont telles qu’ils finissent par signer.

Il est incorporé de force le 14.10.1942 dans la Wehrmacht et affecté à la Stamm-Kp./Gren.Ers.Btl. 91 (exercices très durs et formation militaire).

Le 4.11.1942, il est muté à la 2.Kp./Res.Gren.Btl. 488 en URSS, près de KIEV (hiver très froid, exercices sur terre gelée jour et nuit, froid et faim). Il tombe malade. Le 25.1.1943, il est muté à la 1. Genes.Kp./Gren.Ers.Btl 488, puis à la Wehrkreis-Reit-u-Fahrschule VII, à DILLINGEN/DONAU (Transport de chevaux en train jusqu’à Grafenwöhr et Polozk près de Smolensk).

Le 19.4.1943, il rejoint la Marsch-Kp./Gren.Ers.Btl.488 (Lindau). En mai 1943, une fracture du pied lui vaut 6 semaines au Lazarett de Lindau, avant d’être versé, le 4.8.1943 à la Genes.Kp./Gren.Ers.Btl 488.

Le 1.11.1943, il est soumis à un examen médical au Reservelazarett de Kempten pour troubles respiratoires et palpitations, puis, le 12.11.1943, il est muté à la Marsch-Kp./Gren.Ers.Btl 488 (Lindau).

Le 20.1.1944, il est dirigé sur la Genes.Marsch-Kp.VII/268/18 et, le 7.3.1944, il est muté à la 3.Kp./Gren.Rgt.956 et part pour le front en Italie où il frôle la mort tous les jours près de Velletri et Cisterna.

Le 23 mai 1944, lors de la grande offensive de NETTUNO et d’ANZIO sur le front en Italie où débarquent les Anglo-Américains, il saisit l’occasion de se rendre aux Américains et s’évade de son unité en prenant de grands risques. Il est fait prisonnier à VELLETRI / ITALIE. Le 31 mai 1944, il est remis aux autorités françaises.

De juin 1944 à octobre 1945, il est affecté à la Base Territoriale de Naples, d’abord à la Cie de Cdt de Base Plage 901/5. Il passe son brevet militaire « permis de conduire » le 24 juin 1944 et devient chauffeur d’autorités à Naples et environs dans la Cie de Cdt et de Passage 901/3 et dans la Cie de Q.G du C.M.F.I.

Le 8 septembre 1945, sa Cie de Q.G. lui accorde une permission de détente de 16 jours pour se rendre à Niederlauterbach, chez lui. Cette permission comporte la date d’embarquement le 15.9.1945 et tamponnée par la Commission Militaire Gare de Marseille St-Charles à la date d’arrivée du 20.9.1945, puis est visée par la Gendarmerie de Lauterbourg en date du 23.9.1945. A son retour, il est affecté au Centre d’Organisation d’Infanterie n° 110 de Colmar.

Ci-dessus : Paul Zimmermann, chauffeur dans la région de Naples.

Démobilisé le 14.10.1945, après une permission exceptionnelle de 10 jours (du 4 au10.1945) accordée par le colonel Mignon, commandant le C.O.I. 110 de Colmar

Nous n’avons malheureusement pas de traces écrites de son séjour au camp de Schirmeck (nos recherches sont restées vaines) et tous les camarades du village qui étaient avec lui sont désormais morts, quelques-uns sont déjà tombés pendant la guerre.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1158 / 1527313

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Portraits de Malgré-Nous   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 28