Captivité soviétique

LIGNE CURZON

mercredi 29 décembre 2010 par Nicolas Mengus

Suite à l’intervention de Madame Gisèle PRINTZ, Sénatrice de la Moselle, Monsieur le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants a transmis les éléments de réponse ci-joints (voir pièce jointe).

Je formule le vœu que l’étude menée par le Service Historique de la Défense confirmera ce que les historiens ont déjà mis en avant sur l’identité de traitement par le NKVD des prisonniers alsaciens et mosellans tant du côté est que du côté ouest de la « ligne CURZON ».

Serge AMORICH

Délégué national de l’Association des anciens incorporés de force dans le RAD et KHD d’Alsace et de Moselle


Portfolio

Ligne Curzon Réponse p.1 Ligne Curzon Réponse p.2
Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 218 / 1533895

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 34