Epuration

OHL René Adolphe

lundi 18 novembre 2013 par Nicolas Mengus

Je fais des recherches sur mon parent René Adolphe OHL, né le 06.01.1910 à Erstein (Bas-Rhin).
Il a été mobilisé en 1940 dans les rangs français, puis a vécu la déroute. Son registre matricule s’arrête là.
Il serait descendu dans le Sud, aurait stationné à Grenoble en 1940 et 1941. Aurait pris contact avec la commission allemande d’armistice (à Toulon ?) pour pouvoir regagner l’Alsace. Aurait accepté la surveillance marine au titre du SD. A été condamné le 30.12.1941, justement pour trahison, à 20 ans de travaux forcés par le Tribunal militaire de Marseille. Le commissaire Philippi l’aurait arrêté.
Puis je crois deviner que les Allemands l’auraient fait transférer à Paris pour le remettre sous leurs ordres rapidement.
Il serait revenu au service de l’Allemagne à Châteauroux (1942/1943 ?), puis à Limoges à partir de 1944 jusqu’en 1945, date à laquelle il se serait rendu en Allemagne pour un ou deux trimestres.
Puis je retrouve sa trace quand il est incarcéré à Limoges, jugé et condamné à la peine de mort en mai 1946. Il a été fusillé en août 1946.
Auparavant, il avait déposé en tant que témoin, le 10.7.1946, dans le cadre de l’enquête menée sur le drame d’Oradour-sur-Glane (mention dans Entre deux fronts, t.1, p. 131, n.8).

Aujourd’hui je sais où, quand, comment et pourquoi il est mort et où il repose. C’est par le « Journal du Centre » de Limoges que j’ai pris connaissance du procès avec son verdict fatal.
Nous avons pu nous procurer, à Le Blanc, l’extrait du premier jugement en date du 30.12.1941. Nous avons également celui du second du 28 mai 1946. Nous avons demandé l’accès exceptionnel aux archives du procès de Limoges : j’aurais peut-être des réponses à certaines de mes questions, par exemple si les accusations étaient fondées.

Je n’arrive pas à pointer du doigt son engagement, sa philosophie, son civisme, la hauteur de son implication (il semblerait qu’il ait exercé des fonctions de responsabilité en tant que sous officier chef de groupe ou chef de section) durant cette période très mouvementée.

Merci pour toute aide pour en savoir plus,

Guy Brun


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 532 / 1529250

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Avis de recherche  Suivre la vie du site Liste des avis de recherche   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 26